From abolitions.net

Main: Frontieres

Frontières

À quoi ressemblerait un monde sans frontières?



Réalités (passé et présent)

Refus des frontières

Les migrants clandestins restaurent leur liberté de circulation en transgressant les frontières.

Y a-t-il dans l’histoire des exemples d’opposition à l’instauration de frontières?

Entités supranationales

L’impérialisme relève d’un refus par un pays de ses propres frontières (cf. empire aztèque).

L’union européenne peut être perçue comme un espace qui subsume les Etats-Nations dans une entité plus grande: l’Europe. Ainsi l’«espace Shengen» (qui inclut 24 pays de l’UE depuis le vendredi 21 Décembre 2007) instaure une libre circulation des biens et des personnes.

En 1826, le congres de Panama fut, a l’initiative de Simon Bolivar, une tentative pour construire une solidarité interaméricaine allant au delà des cadres nationaux hérités de la colonisation des monarchies européennes.

Le panafricanisme vise à l’abolition des frontières coloniales au profit de l’unité du continent africain.

Illusions

De nombreuses personnes ont fait l’expérience de voyages ou projections astraux. Ce genre de phénomène peut survenir après une ingestion de drogue ou par ferveur mystique. Le plus souvent, il semble être lié au sommeil. On peut trouver dans la Bible ou dans des récits bouddhistes des exemples de projections astrales. On peut dès lors imaginer très facilement être à deux endroits à la fois (ubiquité).

Pour ajouter un exemple de société ignorant les frontières, cliquez sur l’onglet «modifier».


Mythes, théories et fictions

Projets supranationaux

Au début du XVIIIe siècle, l’abbé de Saint-Pierre envisagea une union embrassant tous les États de la Terre.

Véritable précurseur du capitalisme moderne, Adam Smith, dans sa Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776), annonce quant à lui l’apparition de la «République mercantile universelle» – autrement dit, un monde sans frontière marchande.

Kant, dans l’Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitique (1784), développe l’idée d’un dessin de la Nature, celui d’un État cosmopolitique universel.

Dans son Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain(1793), Condorcet se déclare favorable à une « République fédérale, universelle et fraternelle ».

Au XIXe siècle, une tentative originale d’unification de l’humanité, donc de suppression des frontières – il s’agit ici de frontières idéologiques, et non politico-géographiques – vit le jour avec Auguste Comte. Il s’agissait d’instaurer «l’Église universelle de la religion de l’Humanité »

Victor Hugo appelait, quant à lui, à la formation d’ États-Unis d’Europe.

Pour ajouter une référence littéraire, scientifique, politique, etc. cliquez sur l’onglet «modifier».

Contributions libres

Pour décrire ce que serait selon vous un monde sans frontières, cliquez ici.

Bibliographie

Abbé de Saint Pierre, Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe, 1713–1717
Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776
Kant, Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitique, 1784
Condorcet, Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain, 1793

Pour ajouter une référence, cliquez sur l’onglet «modifier».

Récupéré sur http://abolitions.net/abolitions/index.php?n=Main.Frontieres
Page mise à jour le 28 juin 2013 à 09h51